Falaise Quelles sont les nouveautés de l'hôpital de Falaise ?

Depuis plusieurs mois, l'hôpital de Falaise collabore avec son voisin d'Argentan. Ce travail a abouti à la mise en place d'une nouvelle offre de soins début janvier, notamment en orthopédie et en urologie.

28/01/2016 à 15:00 par Pascal Lecoq

Depuis début janvier, de nouvelles consultations ont été mises en place à l'hôpital de Falaise.
Depuis début janvier, de nouvelles consultations ont été mises en place à l'hôpital de Falaise.

Entamée l’été dernier, la coopération entre les centres hospitaliers de Falaise et Argentan commencent à porter ses fruits. Notamment en chirurgie orthopédique. Depuis le 12 janvier, une équipe commune de cinq chirurgiens intervient sur les deux sites. Deux médecins ornais (Dr Ghamgui et Alchab) se déplacent pour des consultations un mardi et un vendredi sur deux. « Avec une thématique forte sur l’épaule » précisent les directeurs Yvon Goarvot (Falaise) et Jérôme Le Brière (Argentan). « Cette équipe commune, c’est une vraie force de frappe. Et le prochain recrutement se fera avec le même mode de fonctionnement de temps partagé, à 50/50 ou 60/40 ».

Une offre élargie en urologie

Autre intérêt de cette organisation, les hôpitaux peuvent mettre en place de véritables staffs : « un spécialiste peut parfois avoir du mal à prendre une décision sur un dossier, se poser des questions. ll peut alors s’entourer d’autres professionnels pour étudier le dossier » souligne Eric Macé.

Le même schéma est appliqué à l’urologie. Un chirurgien d’Argentan (Dr Balsanu) consulte une fois par semaine à Falaise. Le Dr Ismaïl, urologue dans la cité de Guillaume, fait le chemin inverse. « Cela permet de varier l’offre et d’autre part de fluidifier les prises en charge et de limiter la fuite des patients » précisent les directeurs.

Ce sont deux tankers avec 800 employés de chaque côté

Ces deux spécialités étaient les priorités fixées par l’Agence Régionale de Santé en juin 2015. L’instance avait fixé comme date butoir le mois de novembre. Deux mois de plus auront été nécessaires. Un délai logique estime le maire de Falaise, également président du conseil de surveillance de l’hôpital : « ce sont deux tankers avec 800 employés de chaque côté. On ne pouvait pas le faire comme ça d’un coup de baguette magique. Il faut respecter le personnel ».

D’autant que sur cette période, les directeurs ont également dû assurer le transfert des accouchements à Argentan et la transformation de la maternité en centre de périnatalité. « On peut déjà parler d’une réussite » estime Yvon Goarvot. « Le centre suit toute la grossesse sauf l’accouchement. Un gynécologue est présent tous les jours à Falaise, du lundi au vendredi. 300 patientes sont vues chaque mois par une sage-femme, 260 par un gynécologue ».

Une IRM commune ?

Ces dossiers étant désormais sur de bons rails, les deux directions vont pouvoir s’atteler au développement de nouvelles activités communes. Cela devrait notamment être le cas en radiologie où une permanence des soins en imagerie médicale est en réflexion. Autre volonté, augmenter l’offre de soins en pneumologie, en gastro-entérologie ainsi qu’en ophtalmologie. Les deux établissements mutualiseront le personnel sur des domaines bien spécifiques contre l’ingénierie biomédicale.

Cette coopération devrait enfin s’appliquer pour candidater à l’accueil d’une IRM (Imagerie par Résonnance Magnétique) commune. « C’est un besoin entre Caen et Alençon » soutient Jérôme Le Brière. « C’est en tête de liste de nos préoccupations d’ici 3-4 ans ».

14700 Falaise

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image